Plus de musique dans les magasins à cause d'une taxe ?

le
0
«La rémunération équitable» versée aux artistes pourrait presque doubler dans les prochains mois.

Le silence est d'or mais tout de même: qui imaginerait faire ses courses, se faire coiffer ou déambuler dans un parking sans entendre la moindre note de musique? C'est pourtant ce qui pourrait se produire dans quelques mois. Et tout cela à cause du doublement d'une des taxes assises sur la musique. «La rémunération équitable» - tel est son nom! - est payée par tous les propriétaires de «lieux sonorisés» (cafés, restaurants, commerces, parkings, etc.) pour être reversée aux artistes interprètes et aux producteurs. Jusqu'ici fixée à 18% des droits d'auteurs, elle passe à 35,75% cette année. «Résultat, entre la Sacem et cette taxe, diffuser de la musique dans mon magasin de chaussures me coûtera 150 euros cette année, contre 80 euros en 2009. J'ai l'impression de payer les pots cassés de la crise du disque», proteste Marc Degrange, un commerçant de la métropole lyonnaise.

Pis, le mode de calcul de cette taxe va changer en 2011. Les chefs d'entreprise craignent que cela ne se traduise par une nouvelle hausse. «Nous avons demandé un rendez-vous au ministère de la Culture pour discuter de la question», explique Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CGPME. Les ayants droit, de leur côté, rappellent que cette taxe n'a pas évolué depuis 1987.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant