Plus de morts sur les routes en Ile-de-France

le
0
Les deux-roues motorisés et les piétons sont particulièrement vulnérables.

Le bilan de la sécurité routière 2010 sur le Grand Paris, que Le Figaro s'est procuré, livre des chiffres en demi-teinte. Avec moins de personnes tuées (43, contre 44), une baisse de 10 % des accidents corporels et de 9 % des blessés, Paris affiche des résultats encourageants. La capitale se démarque même de l'Ile-de-France, où, malgré une baisse des accidents de 2,7 %, le nombre de personnes décédées a augmenté de 9,5 % (357). Les trois départements désormais intégrés au Grand Paris ont, quant à eux, des résultats plus mitigés (voir ci-contre).

Selon ce rapport, deux catégories d'usagers restent particulièrement vulnérables : les deux-roues motorisés et les piétons. Les premiers représentent 37 % des morts en Ile-de-France et 39,5 % dans Paris. Un pourcentage bien supérieur à la moyenne nationale qui est de 24 %. Néanmoins, dans Paris, l'hécatombe baisse de manière significative de 13,8 % (4957 victimes en 2009 contre 4275 l'an passé) et le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant