Plus de loups pourront être abattus à partir de 2013

le
1
DAVANTAGE DE LOUPS POURRONT ÊTRE ABATTUS EN FRANCE À PARTIR DE 2013
DAVANTAGE DE LOUPS POURRONT ÊTRE ABATTUS EN FRANCE À PARTIR DE 2013

PARIS (Reuters) - Le nombre maximum de "prélèvements" de loups autorisés en France va être revu à la hausse à partir du printemps prochain, en réponse aux attaques croissantes contre les élevages.

"L'idée c'est d'assurer le respect d'une convention (sur la protection du loup), signée par la France et en même temps de prendre en compte une détresse", a déclaré lors d'une conférence de presse le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, évoquant le traumatisme subi par les éleveurs.

Le nombre d'indemnisations après des attaques sur les brebis a quasiment doublé en quelques années, passant d'environ 2.700 en 2008 à 5.800 en 2012.

La France compterait environ 250 loups en liberté, mais cette population connaît une très forte augmentation, qui nécessite une modification du mode de calcul autorisant les "prélèvements", soit des abattages.

"La population de loups va augmenter, les prélèvements augmenteront eux aussi", a dit la ministre de l'Ecologie Delphine Batho.

Un plafond maximum de 11 animaux avait été fixé pour 2012, mais seuls trois loups ont été abattus.

Les ministres, qui admettent un manque d'efficacité, soulignent également un système d'indemnisation long et lourd pour les agriculteurs, qui sera simplifié.

Le nombre exact de bêtes qui pourront être abattues sera défini dans un décret attendu avant la fin du printemps.

Les indemnisations atteignent quelque 700.000 d'euros par an distribués à des éleveurs qui craignent pour la sécurité de leur troupeau et réclament des mesures plus drastiques.

Les associations environnementales demandaient de leur côté que d'autres solutions que l'abattage soient étudiées.

Les ministres envisagent également d'"éduquer" les loups, en les capturant pour leur faire peur puis en les relâchant dans une autre zone, une méthode testée dans le parc américain de Yellowstone, a précisé Delphine Batho.

Marion Douet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le mardi 5 fév 2013 à 19:44

    Les loups préfèrent Sarko au fromage de Hollande mais c'est un sujet Batho ça !