Plus de la moitié des fonctionnaires allemands étaient d'anciens nazis

le
1
Le procès de Nuremberg le 1er octobre 1946. Malgré la dénazification, on découvre aujourd'hui que l'appareil d'État en RFA comme en RDA est loin d'avoir écarté les anciens nazis. 
Le procès de Nuremberg le 1er octobre 1946. Malgré la dénazification, on découvre aujourd'hui que l'appareil d'État en RFA comme en RDA est loin d'avoir écarté les anciens nazis. 

On ne balaie pas son passé d'un revers de la main, mais les Allemands ont visiblement eu du mal à nettoyer leurs infâmes écuries d'Augias après la débâcle du troisième Reich. Une étude du Centre de recherche sur l'histoire contemporaine (Zentrum für Zeithistorische Forschung ou ZZF) vient de révéler que plus de la moitié des employés du ministère allemand de l'Intérieur (54 %) au lendemain de la Seconde Guerre mondiale étaient d'anciens nazis.

Loin de procéder à une « purge » de ces fonctionnaires, l'État fédéral les a longtemps laissés en poste. Entre 1961 et 1966, les deux tiers des salariés de ce ministère, ô combien sensible, étaient d'anciens membres du Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP). Même en RDA où le régime communiste a tenté d'écarter de la fonction publique les anciens partisans d'Adolf Hitler, 14 % des fonctionnaires étaient d'anciens nazis, selon le ZZF. Entre 5 % et 8 % du personnel du ministère de l'Intérieur à Bonn avaient même rejoint les SS dans les années 1930 et 1940.

Une volonté de servir le pays

Ces statistiques peuvent étonner, mais les historiens rappellent que l'appartenance au parti nazi n'était pas forcément considérée comme une mauvaise chose au début des années 1950, mais plutôt comme une volonté de servir son pays dans une période troublée. Il a fallu attendre la décennie suivante pour voir l'État licencier certains fonctionnaires en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mardi 10 nov 2015 à 09:54

    C'est compliqué de dire les choses clairement!