Plus de 8.000 cas de "radicalisation" en France-Le Figaro

le
4
    PARIS, 3 février (Reuters) - Quelque 8.250 personnes ont été 
signalées pour "radicalisation" en France, un nombre qui a plus 
que doublé en moins d'un an, selon un bilan officiel au 28 
janvier dévoilé mercredi par Le Figaro. 
    Ces personnes sont pour 80% des majeurs et pour 70% des 
hommes. Elles ont été signalées par leur entourage, ou les 
services de l'Etat (police, gendarmerie, Education nationale). 
    "Toutes sont ciblées en raison d'un présumé repli 
identitaire, d'une apologie du terrorisme ou encore de leur 
hostilité aux institutions", selon Le Figaro. 
    Ces signalements étaient au nombre de 4.015 en mars 2015. 
 
 (Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tropfort le mercredi 3 fév 2016 à 09:31

    Ils préfèrent la guerre au travail. C'est culturel, c'est ainsi qu'on élève les garçons. Sinon, l'Africa serait un magnifique continent.

  • M6445098 le mercredi 3 fév 2016 à 09:16

    M940, les ennemis se comptent plutôt en millions...

  • M6445098 le mercredi 3 fév 2016 à 09:04

    et infiniment + officieusement...

  • g.dupuy le mercredi 3 fév 2016 à 08:59

    Et combien de millions prets a se radicaliser?