Plus de 700 migrants bloqués en mer par la Birmanie

le , mis à jour à 22:52
0

(Actualisé, département d'Etat, Obama) RANGOUN, 1er juin (Reuters) - Plus de 700 migrants sont bloqués depuis trois jours par la marine birmane à bord d'un chalutier en mer d'Andaman, à l'est du golfe du Bengale. Le gouvernement birman a expliqué lundi qu'il vérifiait leurs identités et cherchait à connaître leur destination. Les responsables birmans ont d'abord qualifié ces migrants de "Bengalis", un terme désignant à la fois les Bangladais et les musulmans Rohingya, une minorité apatride de Birmanie. Ils disent maintenant penser que la plupart viennent du Bangladesh. Le département d'Etat américain a demandé à la Birmanie d'autoriser sans attendre le débarquement de ces migrants et de permettre qu'une aide humanitaire leur soit fournie. Le président Barack Obama, qui recevait lundi à la Maison blanche un groupe de jeunes Asiatiques, a invité les autorités birmanes à traiter correctement les Rohingya si elles veulent vraiment mener à bien la phase de transition vers la démocratie. Lors d'un sommet qui s'est tenu vendredi à Bangkok, le gouvernement birman, considérant les Rohingya comme des immigrants clandestins venus du Bangladesh, a refusé d'endosser la responsabilité de la crise des "boat people" qui secoue l'Asie du Sud-Est depuis plusieurs semaines et a vu 4.000 migrants accoster dans les pays de la région. (Hnin Yadana Zaw, Timothy Mclaughlin; Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant