Plus de 500.000 migrants arrivés en Grèce depuis le début 2015

le
1

(Actualisé avec autres précisions du HCR, de l'OIM) GENEVE, 20 octobre (Reuters) - Plus de 500.000 réfugiés et migrants économiques ont atteint la Grèce par la mer depuis le début de l'année, et le rythme quotidien de nouveaux arrivants est en augmentation, dépassant les 8.000 pour la seule journée de lundi, ont fait savoir mardi les Nations unies. Selon Melissa Fleming, porte-parole du HCR (Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés), 27.500 réfugiés et migrants économiques sont en transit actuellement sur des îles grecques près de la Turquie, pays par lequel sont arrivées des centaines de milliers de personnes. "Nous avons atteint un nouveau cap avec l'arrivée hier (lundi) de 8.000 personnes, ce qui porte à 502.500 le total. Nous savions que cela se produisait, mais nous assistons à un pic d'arrivées en Grèce", a-t-elle dit lors d'un point de presse à Genève. De Grèce, les migrants continuent de se diriger vers le nord via les Balkans, mais la Hongrie a fermé vendredi sa frontière avec la Croatie et la Slovénie a imposé un quota quotidien d'entrées en provenance de Croatie, si bien que des milliers de migrants sont actuellement en attente dans le froid et la pluie le long de frontières balkaniques. En tout, plus de 643.000 migrants venus du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Asie ont traversé la Méditerranée à destination de l'Europe depuis le début de l'année, et au moins 3.135 ont péri en mer, selon le HCR. La majeure partie sont des réfugiés politiques qui fuient des conflits et des persécutions, parmi lesquels des Syriens, des Irakiens et des Erythréens, a précisé le HCR. "Nous signalons la mort de 25 migrants en mer Egée cette semaine, dont bon nombre d'enfants", a déclaré de son côté Joel Millman, de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). (Stephanie Nebehay et Tom Miles; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le mardi 20 oct 2015 à 15:26

    L'invasion fait marcher le commerce pour les passeurs turcs grecs et albanais, et autres grands démocrates. L'Eurabie : vous en cauchemardiez, vos élus l'ont fait.