Plus de 50 morts près de Rafah, dans le sud de Gaza

le
0

(Bilan actualisé) GAZA, 1er août (Reuters) - Plus de cinquante personnes ont été tuées et 220 blessées vendredi dans des bombardements israéliens près de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza où une trêve censée durer trois jours a volé en éclats au bout de quelques heures, rapportent les services médicaux palestiniens. Les autorités israéliennes ont accusé le Hamas et d'autres factions combattantes palestiniennes de "violations flagrantes" de la trêve humanitaire. Des médias israéliens ont rapporté pour leur part que des combattants palestiniens avaient ouvert le feu sur des soldats israéliens dans ce même secteur de Rafah. Tsahal a proclamé en début d'après-midi la fin prématurée de la trêve. Entré en vigueur à 08h00 (05h00 GMT), le cessez-le-feu, annoncé jeudi soir par le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et le secrétaire d'Etat américain John Kerry dans un communiqué commun, était censé permettre l'ouverture au Caire de négociations sur une trêve durable. ID:nL6N0Q67YP (Nidal al-Mughrabi; Henri-Pierre André et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant