Plus de 50 djihadistes français en Syrie

le
0
Le flot des arrivées se nourrit de l'ambiguïté du combat : terroriste ou légitime face à un dictateur ?

Certains, comme Djamel, sont venus de Marseille sans vraiment savoir où ils allaient, si ce n'est pour combattre l'«infâme» régime de Bachar el-Assad. D'autres, mieux organisés, comme le franco-syrien Abdel Rahman Ayachi, ont retrouvé la terre de leurs ancêtres pour la réislamiser en attendant la chute du pouvoir. Au total, les Français sont «plusieurs dizaines», selon le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, à être allés faire le djihad en Syrie. Selon nos informations, ils seraient entre 50 et 80 à avoir quitté l'Hexagone depuis un an que le conflit s'est militarisé entre l'armée régulière et les rebelles. Leur nombre dépasse de loin «la poignée» d'autres Français, selon Manuel Valls, partis mener «la guerre sainte» contre leur propre armée au Mali.

Jamais, sur un laps de temps aussi réduit, un pays n'a autant attiré de djihadistes français. «En Afg...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant