Plus de 40 migrants noyés dans un naufrage au large de l'Egypte

le , mis à jour à 23:40
0
 (Actualisé avec nouveau bilan, précisions) 
    par Amina Ismail 
    BOURG RACHID, Egypte, 21 septembre (Reuters) - Le naufrage 
d'un bateau transportant près de 600 migrants a fait au moins 43 
morts mercredi au large des côtes égyptiennes, ont annoncé les 
autorités. 
    Le bateau a coulé au large de Bourg Rachid, un village de la 
province de Beheira. Trente-et-un corps ont été récupérés, 20 
hommes, dix femmes et un enfant. Une journaliste de Reuters a 
constaté par la suite qu'un bateau de pêche ramenait 12 corps 
supplémentaires, ce qui porte le nombre de morts à 43. 
    Les équipes de secours ayant pu sauver 154 personnes, 400 
personnes environ sont donc portées disparues. 
    "Selon les premières informations, le bateau a coulé parce 
qu'il transportait plus de personnes que sa capacité ne le 
permettait", a déclaré un haut responsable de la sécurité à 
Beheira. "Le bateau a gîté et les migrants sont tombés à l'eau." 
    A bord du bateau se trouvaient des Egyptiens, des Soudanais, 
des Erythréens et des Somaliens, indiquent les autorités. 
    A un point de contrôle des garde-côtes à Bourg Rachid, où le 
Nil se jette dans la Méditerranée, plusieurs dizaines de 
personnes attendaient des nouvelles de leurs proches.  
    La destination du bateau reste inconnue. Les autorités 
estiment qu'il se rendait en Italie. 
    Pendant les mois d'été les tentatives de traversée entre les 
côtes africaines et l'Italie se multiplient. 
    Trois cent vingt migrants et réfugiés se sont noyés en juin 
au large de la Crête et les rescapés ont assuré avoir appareillé 
d'Egypte.  
    Selon l'Organisation internationale pour les migrations 
(OIM), 206.400 personnes ont traversé la Méditerranée depuis le 
début de l'année et 2.800 y ont trouvé la mort au premier 
semestre, ce qui représente près d'un millier de décès de plus 
qu'au premier semestre 2015.  
 
 (Avec Mohamed Abdellah, Omar Fahmy et Ahmed Mohamed Hassan; au 
Caire; Henri-Pierre André, Jean-Philippe Lefief et Danielle 
Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant