Plus de 3800 nouveaux retraités attendent désespérément de toucher leurs pensions

le
0

VIDÉOS - La CFDT manifeste ce vendredi pour protester contre les retards de versements des caisses de retraites du Nord et du Roussillon. Le problème dure depuis des mois.

Nouveaux retraités, ils sont plus de 3800 à ne pas encore toucher leur pension tout en ne percevant plus ni salaire, ni allocation chômage le cas échéant. Et depuis longtemps... Pour protester contre cette situation qui dure depuis fin 2013, la CFDT Retraités organise ce vendredi une manifestation devant le siège de la Caisse nationale de l'assurance retraite (CNAV), à Paris.

Le syndicat réclame des mesures d'urgence. Le problème concerne plus précisément les caisses de retraite de Lille et de Montpellier. A la fin mars, plus de 2300 personnes sont concernées dans le Nord et plus de 1500 dans le Languedoc-Roussillon, selon la CFDT. C'est moins que lors du pic de retards, fin janvier, lorsque plus de 8000 retraités étaient touchés. «Nous ne savons pas à quoi sont dus ces retards qui durent depuis plusieurs mois, explique au Figaro Ombretta Frache, secrétaire nationale de la CFDT Retraités. Nous considérons toutefois qu'il y a dû avoir des défauts d'anticipation de la part des directions des caisses de retraite concernées.» Le nombre de départs en retraite a en effet fortement augmenté du fait du dispositif «carrières longues», débordant certaines caisses.

Aide de 800 euros

Une aide ponctuelle d'urgence allant jusqu'à 800 euros pour les retraités mis en difficulté a déjà été débloquée par la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, à la mi-décembre. Mais les versements doivent s'interrompre fin avril. La CFDT réclame donc que cette aide soit prolongée tant que les retards subsisteront. «Nous voulons aussi des compensations pour les retraités qui doivent payer des agios, par exemple, faute d'avoir perçu leur pension dans les temps», ajoute Ombretta Frache.

Si les retards ne sont pas résorbés avant l'été, ils perdureront. En effet, au mois de septembre, les caisses de retraite font face tous les ans à une augmentation du nombre de nouveaux dossiers à traiter et elles pourraient, le cas échéant, se retrouver une nouvelle fois submergées.

VIDÉO - Les pensions de retraite ne seront pas revalorisées cette année.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant