Plus de 23 otages tués en Algérie, craintes d'un bilan plus lourd

le
0
PLUS DE 23 OTAGES TUÉS EN ALGÉRIE, LE BILAN DEVRAIT ENCORE S?ALOURDIR
PLUS DE 23 OTAGES TUÉS EN ALGÉRIE, LE BILAN DEVRAIT ENCORE S?ALOURDIR

ALGER (Reuters) - Plus de 23 otages ont été tués lors de la prise d'otages qui a pris fin samedi dans le complexe gazier de Tiguentourine, dans le sud-est de l'Algérie, a annoncé dimanche le ministre algérien de la Communication, Mohamed Saïd.

"Je dois malheureusement dire que le nombre de morts va augmenter", a déclaré le ministre à l'agence de presse officielle APS, ajoutant que le bilan final serait communiqué dans les prochaines heures.

Il a précisé que les 32 activistes tués par les forces spéciales de l'armée algérienne étaient de six nationalités différentes.

"Les terroristes qui ont pris part à cette entreprise criminelle sont de six nationalités. Je peux dire d'ores et déjà qu'ils sont originaires de pays arabes et africains et de pays non africains", a déclaré M. Mohamed Saïd, cité par l'APS.

Le ministère algérien de l'Intérieur avait fourni samedi un bilan de 23 morts parmi les otages et de 32 morts du côté des membres du commando "terroriste" responsable de la prise d'otages au complexe gazier de Tiguentourine, au Sahara algérien.

Le ministère avait précisé que 107 otages expatriés et 685 otages de nationalité algérienne avaient été libérés.

Lamine Chikhi, Hélène Duvigneau pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant