Plus de 2 millions d'enfants souffrent de la précarité en France

le
0
Dans son dernier rapport sur la pauvreté en France, la Défenseure des enfants pointe les conséquences graves de la précarité des familles sur leurs enfants, en particulier en matière de santé et de scolarité.

« La précarité touche près de 2 millions d'enfants, dont les familles vivent (...) sous le seuil de pauvreté qui est défini par l'Insee à 950 euros par mois». Un constat « insupportable » pour Dominique Versini, Défenseure des enfants, dans son dernier rapport sur la pauvreté des enfants en France.

Baladés en chambres d'hôtel, traumatisés par des expulsions locatives ou par un placement en foyer...les enfants de familles pauvres subissent de plein fouet la précarité de leurs parents. Faute de logements sociaux, les familles « sont hébergées chez des gens, dans des centres d'urgence ou dans des hôtels avec des enfants qui, toutes les semaines ou tous les 15 jours, changent d'hôtels. Cela a des conséquences sur leur équilibre », précise Dominique Versini.

« L'école n'est pas un lieu d'espoir pour eux »

Première de ces conséquences : les enfants pauvres subissent des inégalités croissantes dans l'accès aux soins, ce qui tend à créer une « méde

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant