Plus de 2.900 morts en Syrie depuis le début des troubles

le
0

GENEVE (Reuters) - Plus de 2.900 personnes ont été tuées depuis le début des manifestations pour la démocratie en Syrie à la mi-mars, a annoncé jeudi Navi Pillay, haut commissaire de l'Onu pour les droits de l'homme.

"D'après la liste d'identités individuelles que nous tenons, le nombre total des personnes tuées en Syrie depuis le début des manifestations se situe aujourd'hui au-dessus de 2.900", a déclaré à Reuters Rupert Colville, porte-parole de Navi Pillay.

Le bilan précédent de l'Onu s'établissait à 2.700 morts. Le nouveau chiffre, dont Colville a noté qu'il n'incluait pas les personnes portées disparues, est rendu public un jour avant que le Conseil des droits de l'homme de l'Onu se penche sur la situation en Syrie dans le cadre des examens réguliers dont font l'objet tous les Etats membres de l'organisation.

Stephanie Nebehay, Philippe Bas-Rabérin pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant