Plus de 2.100 Colombiennes enceintes infectées par le virus Zika

le
0
    BOGOTA, 30 janvier (Reuters) - Plus de 2.100 Colombiennes 
enceintes sont infectées par le virus Zika, ont annoncé samedi 
les autorités sanitaires à Bogota. 
    Le virus pourrait être lié à plusieurs milliers de cas de 
malformations néonatales au Brésil, dont des microcéphalies, une 
anomalie de la croissance de la boîte crânienne, et des 
déficiences sévères de la vue.   
    Les laboratoires pharmaceutiques et les scientifiques 
s'activent pour tenter de mettre au point un vaccin contre la 
maladie provoquée par ce virus, présent désormais dans 23 pays 
et territoires du continent américain où il se propage 
rapidement. 
    Le Brésil, pays le plus touché, a signalé d'ores et déjà 
3.700 cas de microcéphalie, dont les scientifiques soupçonnent 
très fortement le virus Zika d'être responsable. 
    L'Organisation mondiale de la santé (OMS), piquée par les 
reproches qui lui avaient été adressés d'avoir réagi trop 
lentement à l'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest, a 
convoqué une réunion d'urgence pour lundi afin d'élaborer une 
riposte à la propagation du virus.   
 
 (Julia Symmes Cobb; Eric Faye et Guy Kerivel pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant