Plus de 150 "fugitifs économiques" chinois aux Etats-Unis-presse

le
0

PEKIN, 11 août (Reuters) - Plus de 150 "fugitifs économiques" chinois sont réfugiés aux Etats-Unis, parmi lesquels de nombreux anciens officiels recherchés ou condamnés pour corruption, rapportent lundi les médias officiels chinois en citant un responsable du ministère de la Sécurité publique. Pour obtenir le retour de ces criminels, le ministère travaille à la mise en place d'une réunion annuelle de haut niveau avec les autorités judiciaires américaines, a dit Wang Gang, un haut responsable du Bureau de la coopération internationale du ministère, au journal China Daily. Alors que le président Xi Jinping a fait de la lutte contre la corruption l'une de ses priorités, la Chine s'est lancée dans une chasse aux "officiels nus", ces responsables dont la famille vit à l'étranger et qui en profitent pour y placer illégalement leurs fonds en vue d'échapper à d'éventuelles poursuites ou de préparer leur émigration. Selon les estimations les plus élevées, près d'un million d'officiels chinois serait dans ce cas. Les Etats-Unis sont devenus "la destination privilégiée des fugitifs chinois qui veulent échapper à la loi", écrit le China Daily en citant Liao Jinrong, directeur général du Bureau de la coopération internationale du ministère de la Sécurité publique. Seuls deux Chinois exilés aux Etats-Unis ont été renvoyés en Chine pour y être jugés au cours de la décennie écoulée "faute d'accord d'extradition et en raison de la complexité et de la longueur des procédures", ajoute-t-il. Wang Gang estime par ailleurs que Washington "ne comprend pas le système judiciaire chinois" et "pense toujours que la justice chinoise viole les droits des suspects". (Sui Lee-Wee; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant