Plus de 130.000 visiteurs pour les 11e "Journées Marteau"

le
0
(Monkey Business Images/shutterstock.com)
(Monkey Business Images/shutterstock.com)

(AFP) - Plus de 130.000 visiteurs ont profité des "Journées Marteau" organisées dans toute la France du 22 au 24 avril et marquées par une vente inaugurale à Paris de lots "coups de coeur" dont la Renault "R10" d'Elie Semoun partie pour 3.625 €.

Ventes thématiques, expertises et estimations gratuites, expositions, conférences et débat, depuis 2005, les "Journées Marteau", organisée par le SYMEV (Syndicat National des Maisons de Ventes Volontaires), familiarisent le grand public avec le monde des enchères.

Pour la deuxième année consécutive, l'évènement a été lancé, jeudi, par une vente inaugurale à l'hôtel de la Marine à Paris. Des commissaires-priseurs, venus de toute la France, se sont relayés au marteau pour proposer leurs "coups de coeur ".

Des lots qui allaient de la voiture de l'humoriste Elie Semoun - une Renault R10 Major de 1965 vendue 3.625 € - à un important anneau astronomique Equinoxial universel en laiton, vendu 7 500 €, en passant par une sculpture mobile "Plume d'Ange" de plus de 7 mètres de Francis Guerrier, vendue 12 875 €.

Plus rare dans les salles de ventes, une matinée avec l'un des deux chefs Pierre ou Michel Troisgros, chefs trois étoiles Michelin à Roanne, a été adjugée pour 900€ (au profit de l'association Enfant Cancer et Santé par le Lions Club de Mâcon).

Une table du "Jeux de la Victoire", le seul exemplaire connu de ce jeu et de cette table de jeu, a été vendue 4.500 €, un tableau "le paquebot France à Saint-Nazaire" signé par Labarbe 1.250 €. Une Barbie Collector "Princesse Hawaïenne, Ile du Pacifique" a trouvé preneur pour 150 € et une importante cage à oiseaux est partie pour 815 €.

Au total quelque 400 maisons de ventes françaises, du géant Christie's aux plus modestes professionnels, ont ouverts leur portes aux visiteurs autours de ventes thématiques: objets liés à la pêche à la mouche à Morlaix; jouets anciens à Chartres; tire-bouchons à Epernay; voitures de course en Haute-Garonne, et même tout le contenu d'un château dans l'Aube.

Organisées depuis onze ans, les "Journées Marteau" visent à fédérer les commissaires-priseurs de l'Hexagone tout en modernisant leur image.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant