Plus de 130.000 euros détournés au zoo de Thoiry

le
0
Un salarié du célèbre parc animalier, délégué syndical, doit être jugé mercredi au TGI de Versailles.

Cet homme d'une bonne trentaine d'années percevait un salaire légèrement supérieur au smic, sa femme ne travaillait pas, mais il se rendait souvent au parc animalier de Thoiry - son employeur, dans les Yvelines - au volant d'une grosse berline allemande. Le fruit d'un important héritage, racontait-il à ses collègues avec aplomb.

Affecté aux caisses, à l'entrée ou à la boutique de souvenirs, le salarié indélicat, qui doit être jugé mercredi au tribunal de grande instance (TGI) de Versailles, détournait en réalité d'importantes sommes d'argent. «Il a avoué le vol de 60.000 euros, raconte le comte Paul de la Panouse, créateur du célèbre zoo avec son père. Mais les enquêteurs ont découvert qu'il avait ouvert vingt-cinq comptes en banque et que le préjudice s'élevait au moins à 134.000 euros.»

Un pactole amassé en cinq ans, entre 2006 et 2011, le temps que la direction démonte son manège grâce à la mise en place d'un système de contrôle informatique

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant