Plus de 11.000 migrants sauvés au large de l'Italie cette semaine

le , mis à jour à 23:28
0
 (Bilan actualisé) 
    ROME, 5 octobre (Reuters) - Plus de 5.000 migrants ont été 
sauvés mardi et mercredi en méditerranée entre la Libye et 
l'Italie, ce qui porte le nombre total de personnes récupérées 
cette semaine à plus de 11.000, ont annoncé les garde-côtes 
italiens. 
    Vingt-huit corps ont été récupérés. Plus de 20 personnes ont 
été asphyxiées dans la cale de l'un des bateaux de pêche qui 
était surchargé, ce qui porte le nombre de morts pour lundi et 
mardi à 50. 
    Trois femmes sauvées lundi ont accouché ces dernières 24 
heures sur un bateau des garde-côtes qui emmenait un millier de 
réfugiés en Sicile. Les femmes et leurs trois enfants sont en 
bonne santé. 
    Les 4.655 migrants sauvés mardi ont été récupérés à bord de 
33 embarcations surchargées, dont 27 canots pneumatiques et une 
bateau en bois qui aurait transporté un millier de personnes. 
    Plus de 6.000 migrants ont été sauvés lundi. 
    Mercredi, leur nombre a chuté : ils étaient 368 sur six 
bateaux différents, ont indiqué les garde-côtes. 
    Un photographe de l'Agence France Presse qui se trouvait à 
bord d'un bateau d'une ONG espagnole, a dit avoir compté 22 
corps sur ce bateau. 
    Il a déclaré à la presse italienne qu'il pensait que 
d'autres cadavres étaient toujours dans la cale. 
    Selon l'Organisation internationale pour les migrations 
(OIM) et la Guardia Costiera, 142.000 migrants ont atteint 
l'Italie depuis le début de l'année et 3.100 ont trouvé la mort 
au cours de la traversée.    
    L'an dernier, 154.000 personnes ont atteint l'Italie et près 
de 2.900 sont mortes.  
    Ceux qui font la traversée viennent en majorité de divers 
pays d'Afrique : Nigeria, Érythrée, Guinée, Gambie, Soudan, Côte 
d'Ivoire et Somalie. 
 
 (Crispian Balmer; Henri-Pierre André, Jean-Philippe Lefief et 
Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant