Plus de 1.200 prisonniers palestiniens en grève de la faim

le
1
RASSEMBLEMENT À GAZA EN SOUTIEN AUX PRISONNIERS PALESTINIENS EN ISRAËL
RASSEMBLEMENT À GAZA EN SOUTIEN AUX PRISONNIERS PALESTINIENS EN ISRAËL

RAMALLAH (Reuters) - Plus de 1.200 Palestiniens détenus dans des prisons israéliennes ont entamé mardi une grève de la faim illimitée pour dénoncer les violations de leurs droits élémentaires par Israël.

Cette "bataille des estomacs vides" a été déclenchée à l'occasion du "Jour des prisonniers", alors que d'importantes manifestations sont prévues en Cisjordanie et dans la bande de Gaza en soutien aux 4.800 détenus israéliens.

Selon les autorités pénitentiaires israéliennes, 2.300 prisonniers ont annoncé qu'ils refuseraient leur repas quotidien mardi et plus de la moitié d'entre eux qu'ils poursuivraient leur mouvement jusqu'à ce qu'ils soient entendus.

Ils dénoncent les détentions à l'isolement, les obstacles posés aux visites familiales, les fouilles au corps infligées aux visiteurs ou les "détentions administratives", qui permettent d'envoyer un suspect derrière les barreaux indéfiniment sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui.

Israël a conclu cette année un accord avec deux grévistes de la faim palestiniens dont le sort avait suscité une émotion inattendue.

"L'administration pénitentiaire israélienne a fait face à des grèves de la faim par le passé et elle est prête à faire face à celle-ci", a assuré l'institution.

Jihan Abdalla; Tangi Salaün pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • occulti1 le mardi 17 avr 2012 à 17:33

    En Orient, c'est des tonnes de lexomil qu'il faut lacher par les airs pour diminuer le nombre de candidats aux att ent ats su ici des !