Plus d'une acquisition sur deux n'aboutit pas dans les pays émergents

le
0
(NEWSManagers.com) - Plus de 50% des acquisitions envisagées sur les marchés en croissance avortent à l'issue des étapes de due diligence, selon une étude de PwC sur les opérations de fusions-acquisitions dans les marchés émergents (" Réussir vos acquisitions dans les pays émergents" ). Pour les acquisitions conclues, l'impact en termes de valeur créée ou détruite est très supérieur à celui observé sur les marchés matures. Ainsi, sur la base de notre échantillon, les acquisitions les plus défavorables se sont traduites pour l'investisseur par la perte de la moitié de son investissement initial en moyenne.

De l'analyse qui porte sur plus de 200 transactions, PwC a dégagé sept difficultés dans la conduite des transactions dans les pays à forte croissance: le manque de transparence de l'information financière, la difficulté à justifier des niveaux de valorisation élevés, le risque associé à des pratiques commerciales non conformes, les difficultés d'intégration post-acquisition, les difficultés de négociation, l'apparition de conflits entre partenaires et les interventions des pouvoirs publics.

Face à ces difficultés, PwC propose un certain nombre de mesures afin de gérer ces risques et augmenter les chances de réussite dans les pays émergents. Parmi les mesures évoquées figurent notamment l'identification du " rationnel stratégique" d'une transaction très amont, les visites sur place ou encore la mise en place des " meilleures pratiques" en termes de conduite des transactions et les adapter aux spécificités des marchés locaux pour faire face aux risques élevés de ces marchés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant