Plus d'un million de passagers du métro de Moscou utilisent chaque jour son wifi gratuit

le
0
Plus d'un million de passagers du métro de Moscou utilisent chaque jour son wifi gratuit
Plus d'un million de passagers du métro de Moscou utilisent chaque jour son wifi gratuit

(AFP) - Plus d'un million de passagers du métro de Moscou se connectent chaque jour au réseau internet wifi qui couvre depuis un an toutes ses lignes, y compris dans les tunnels, a indiqué mardi l'opérateur de ce service, qui espère désormais exporter sa technologie.En un an, environ 500 millions de connexions ont été enregistrées sur ce réseau, ce qui correspond en moyenne à 1,2 million de visiteurs uniques par jour et au quart des passagers, a indiqué lors d'une conférence de presse Sergueï Aslanian, directeur général de l'opérateur Maxima Telecom.

Selon l'opérateur, ce service est sans équivalent dans le monde par son échelle (12 lignes, 660 kilomètres, plus de 5.000 wagons) et sa technologie qui permet de couvrir les wagons en mouvement dans les tunnels et pas seulement les stations. Le projet constitue le premier réseau wifi gratuit en Europe par le nombre d'utilisateurs.

Maxima Telecom a investi 70 millions de dollars pour ce réseau qui n'a reçu aucun financement public, bien qu'il ait été voulu par la mairie de Moscou. Il le finance par les publicités qui s'affichent au lancement du service.

M. Aslanian a indiqué avoir récemment mené des négociations aux Etats-Unis en vue d'exporter son projet, en particulier avec la société des chemins de fer Amtrack.

"Il y a une énorme demande pour notre technologie. C'est un projet compliqué à réaliser, nous avons dans les faits créé une plateforme pour monétiser le wifi gratuit", a-t-il souligné.

Pour équiper en wifi le métro de Moscou, ouvert en 1935 sous Staline et connu pour ses stations considérées comme des joyaux architecturaux, Maxima Telecom a été choisi à l'été 2013 à l'issue d'un processus difficile: aucun des grands opérateurs de téléphonie mobile russes n'a participé à l'appel d'offres, jugeant ses conditions non viables.

La capitale russe est en règle générale très connectée avec des accès wifi gratuits dans la plupart des cafés. La ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant