Plus d'un Français sur deux pour un retrait de la loi Travail

le
24
PLUS DE LA MOITIÉ DES FRANÇAIS POUR UN RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL
PLUS DE LA MOITIÉ DES FRANÇAIS POUR UN RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL

PARIS (Reuters) - Plus de la moitié des Français (51%) sont favorables à un retrait du projet de réforme de Code du travail et à une réécriture complète du texte, selon un sondage BVA-Orange-iTELE rendu public dimanche.

La mobilisation de syndicats de salariés et d'organisations de jeunesse contre ce projet - qui s'est concrétisée jeudi par des manifestations réunissant plusieurs centaines de milliers de personnes - est également soutenue par une majorité de Français (56%).

Le soutien à ce mouvement est notamment marqué chez les jeunes (72% des moins de 35 ans) et "les autres profils les plus fragiles sur le marché du travail" (employés et ouvriers, personnes les moins diplômées ou issues des foyers les moins aisés), relève l'institut de sondage.

Cette mobilisation contre le texte porté par la ministre du Travail Myriam El Khomri est approuvée par la majorité des sympathisants de gauche (70%) et fédère également les sympathisants du PS (53%).

Seuls les sympathisants des partis de droite dénoncent cette mobilisation, qu'ils rejettent à 66%.

"A un an de la prochaine présidentielle, entre la polémique sur la déchéance de nationalité et cette loi, le gouvernement semble s'éloigner de plus en plus de ses soutiens traditionnels, et donc de ses potentiels électeurs", souligne BVA.

Alors que François Hollande a déjà annoncé mercredi renoncer à réviser la Constitution, plus des trois quarts des Français (77%) estiment que le chef de l'Etat a davantage à perdre qu'à gagner en proposant le projet de loi Travail, dont l'examen par les députés commencera le 3 mai.

Cette enquête a été réalisée par internet le 31 mars et le 1er avril auprès d'un échantillon de 998 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

(Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM il y a 8 mois

    C'est avec des idées comme celle de "lucie146" que la France est plombée. Un entrepreneur doit avancer et non alourdir ses charges par un "plan d'indemnité différée". Avec ce type de charges il n'entreprendra même pas. Comment l'état payera t-il ses fonctionnaires ?

  • calippe3 il y a 8 mois

    tamtou M SARKOSY a doublé l'indemnité mais a supprimé la " valise " qui existait depuis belle lurette et dont les fonds étaient importants et non diffusés

  • lucie146 il y a 8 mois

    Mettre en place « Un Plan d’Indemnité Différée » abondé chaque année par l’entreprise pour chaque salarié, avec une information annuelle de sa valeur permettrait de répondre aux licenciements économiques ou disparition de l’entreprise.Mais plan aussi liquidé en faveur du salarié à sa mise à la retraite. Pour l’entreprise cela représente un coût à prendre en compte sur ses résultats financier.

  • calippe3 il y a 8 mois

    tamtou il faudrait parler des dédommagements pour licenciement dans une réécriture .....de façon à rassurer les salariés

  • tamtou il y a 8 mois

    Sarkozy en 2008 a doublé l'indemnité de licenciement aucune texte, aucun avant projet de loi existe qui revient sur cette indemnité de licenciement.

  • tamtou il y a 8 mois

    calippe3, ce avant projet de loi ne concerne pas les indemnités que perçoit un salarié licencié.... il y a rien dans ce avant projet même dans la 1ère écriture.

  • tamtou il y a 8 mois

    calippe3, on n'a pas presque 4 millions de chômeurs, on a actuellement 6 millions de chômeurs......

  • tamtou il y a 8 mois

    66% de droite qui dénoncent et rejettent cette mobilisation ne donne t-il pas 34% d'opposant à ce avant projet de loi ?.... dont personne connait encore son contenu puisqu'elle n'est même pas encore débattu par le système législatif français qui est chargé d'écrire et voter les textes...

  • calippe3 il y a 8 mois

    Le texte est à revoir , tout en ne réduisant pas le salarié corvéable à merci , en permettant au salarié d'obtenir une indemnité correcte, mais pas abandonné quand les gens comprendront-ils qu'il faut des réformes, on a presque 4 millions de chômeurs demain ce sera peut-être vous ou vos enfants

  • tamtou il y a 8 mois

    oui présenter comme çà cela fait une majorité.....72% des moins de 35 ans sont contre ..... 53% du PS sont contre... 66% de droite qui rejettent.....on aurait pu même écrire 100% des personnes qui sont contre sont de sexe féminin ou masculin...