Plus aucun cas d'Ebola signalé en Guinée

le
0

(Actualisé avec rectification des autorités sanitaires) CONAKRY, 17 novembre (Reuters) - Le dernier malade connu du virus Ebola en Guinée, un nouveau-né âgé de 20 jours, a été guéri mais reste en surveillance dans un centre médical de Conakry, ont précisé mardi les autorités de santé publique. Fodé Tass Sylla, porte-parole du centre de coordination de la lutte contre l'épidémie, a indiqué que deux tests avaient été menés sans plus déceler la présence du virus. Le bébé, contaminé par sa mère, qui n'a pas survécu, était né dans le centre de traitement Ebola de Nongo à Conakry où il a été soigné. Soixante-huit autres personnes ont séjourné en quarantaine sans développer la maladie. Lundi soir, les autorités guinéennes avaient annoncé que le bébé, une petite fille, était sortie de l'hôpital. Après rectification, elles ont précisé mardi que l'enfant était toujours sous surveillance. Il faudra attendre 42 jours sans nouveau cas pour que la fin de l'épidémie puisse être proclamée dans le pays d'Afrique de l'Ouest. Deux autres pays étaient à l'épicentre de la flambée de fièvre Ebola l'an dernier qui a fait plus de 11.500 malades: le Liberia en est officiellement sorti en septembre et la Sierra Leone au début du mois. (voir ID:nL8N132095 ) (Saliou Samb; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant