Pluie de messages sur Mars pour le 50e anniversaire de Mariner 4

le
0

BOCA RATON, Floride, 28 novembre (Reuters) - Des radiotéléscopes vont envoyer ce vendredi 90.000 messages vers Mars, pour célébrer le cinquantenaire du lancement de la première sonde à avoir survolé et envoyé des images rapprochées de la planète rouge. La Nasa avait lancé Mariner 4 le 28 novembre 1964 et la sonde, dont les images de la surface désertique de Mars avaient édifié la communauté scientifique, avait survolé la planète rouge à la mi-juillet 1965. Depuis lors, plus de 20 autres engins ont été placés en orbite autour de la planète rouge ou se sont posés à sa surface. Une entreprise américaine, Uwingu ("Ciel" en swahili), a organisé cet envoi de messages pour marquer le 50e anniversaire de la mission Mariner 4, afin de recueillir des fonds pour ses projets dans le domaine spatial. Dans le cadre de son opération "Beam Me To Mars", elle a invité des participants à envoyer des messages numériques par ondes radio comportant leur nom, un texte et des photos, cela à des tarifs variant de cinq à 99 dollars. Plusieurs célébrités, dont l'acteur Seth Green, ou encore George Takei, qui tient le rôle de Sulu dans la série Star Trek, ont répondu à l'invitation. La transmission des messages doit débuter ce vendredi à partir de 20h00 GMT. Traversant l'espace à la vitesse de la lumière, ces messages mettront un quart d'heure pour atteindre Mars. Des copies des messages seront transmises au Congrès américain, au siège de la Nasa à Washington de même qu'à celui des Nations unies à New York. "Alors que personne ne recevra les messages sur Mars, ici, sur Terre, des gens les entendront haut et fort", écrit Uwingu sur le site internet du projet. La Nasa dispose aujourd'hui de trois sondes en orbite autour de Mars et, à sa surface, de deux rovers qui explorent, analysent et photographient. L'Agence spatiale européenne (ESA) et l'Inde ont chacune une sonde en orbite autour de la planète rouge, et l'objectif à long terme du programme spatial américain est d'effectuer un vol habité vers cette destination. (Irene Klotz; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant