Pluie de critiques contre le projet de TVA sociale

le
7
Plusieurs responsables politiques s'en sont pris samedi à la «TVA anti-délocalisation». Valérie Pécresse, la ministre du Budget, a réaffirmé au Parisien dimanche qu'elle sera votée «avant la présidentielle».

A près de 100 jours de l'élection présidentielle, la TVA sociale est devenue l'un des «marqueurs» du débat politique. En témoignent les sorties de plus en plus fréquentes, à gauche comme à droite, contre le projet que le gouvernement souhaite présenter devant le Parlement dès le mois de février. Dans la seule journée de samedi, quatre responsables politiques, dont deux candidats à la présidentielle, s'en sont pris à cette mesure, que la majorité souhait ériger en symbole du volontarisme du chef de l'Etat.

o Pour Jean-Marc Ayrault, conseiller spécial de François Hollande, «cette hausse de la TVA n'est rien d'autre que le troisième plan d'austérité, une hausse massive des impôts pour les ménages. Le simple transfert des cotisations familles des entreprises (40 milliards) sur la consommation représentera a minima une hausse de 4 points de TVA. C'est une aberration en période de récession. Le quinquennat de M. Sarkozy a commencé au Fouquet's et se term...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lolin le dimanche 8 jan 2012 à 15:12

    pourquoi la droite ne l'a pas fait avant si c'est si bien que ça? mbaudcho

  • lolin le dimanche 8 jan 2012 à 15:10

    Quand j'entends le mot SOCIAL employé par l' UMP , TVA SOCIALE, DROITE SOCIALE, on aura tout entendu. Ils vont pas prendre une carte à la CGT aussi?

  • M8743521 le dimanche 8 jan 2012 à 11:46

    La TVA n'est que sociale : essayons de la supprimer et nous verrons la moitié des prestations ,salaires des fonctionnaires etc..disparaitre.Et si pour une fois cette TVA vient en aide à l'emploi salarié privé qui pourra s'en plaindre sinon ceux qui en sont aujourd'hui les principaux bénéficiaires et à l'abri du chomage .Ayrault montre bien là le mépris qu'il porte au chomage des jeunes et sa préférence pour les fonctionnaires !

  • mbaudcho le dimanche 8 jan 2012 à 10:18

    C'est la seule chose qui n'a pas encore été essayée pour l'emploi alors qu'on en parle depuis bientôt 20 ans. Les opposants à ce transfert de prélèvements sociaux regrettent tout simplement de ne pas l'avoir fait plus tôt au temps où ils ont été au pouvoir et manifestent aujourd'hui un sentiment de jalousie et de colère. Voilà pourquoi ils sont contre, ils ont loupé le coche...

  • M488902 le dimanche 8 jan 2012 à 10:14

    Je suis pour les réformes. Avançons et améliorons après en simplifiant, rectifiant les tirs. Principe de la démarche scientifique et qualitative. Sinon c'est repli sur soi et décadence, ce qui a bien accéléré depuis une dizaine d'années.Après, on l'appelle comme on veut cette loi...je ne m'en préoccupe pas. C'est de la com qui affecte les cerveaux faibles.

  • M488902 le dimanche 8 jan 2012 à 10:14

    En l'absence de modalités et des moyens de mise en oeuvre de cette augmentation de TVA couplée à une nouvelle répartition des charges salariales, rien ne peut être jugé en l'état.Les Allemands et Danois seraient-ils des demeurés depuis le départ ?

  • mqsd le samedi 7 jan 2012 à 23:03

    la TVA ne peut pas etre socialeStop aux communicants de L'UMP