Plombées par l'Europe, les ventes de PSA ont reculé en 2011

le
0
Peugeot Citroën a écoulé 3,5 millions de véhicules dans le monde, un repli de 1,5%. Le groupe a été pénalisé par la baisse de la demande pour ses petits modèles en Europe.

PSA n'est pas au mieux. Alors que beaucoup de ses concurrents, comme Renault ou Volkswagen, ont annoncé des ventes record en 2011, celles de Peugeot et de Citroën ont reculé de 1,5%, à 3,5 millions de voitures, sur un marché mondial en progression de 3%.

Cette chute des volumes s'explique très largement par la contre-performance du groupe en Europe, où ses immatriculations ont reculé de 6,1%, soit plus que le marché (-0,6%). Conséquence, la part de marché a fortement baissé dans cette zone, passant de 14,2% en 2010 à 13,3%.

PSA paie sa forte présence sur des marchés qui ont beaucoup souffert, comme l'Espagne et l'Italie. Le groupe a été particulièrement pénalisé sur le créneau des petites voitures, objet d'une guerre des prix féroce, alors que son véhicule phare, la 207, arrivait en fin de vie (elle sera remplacée cette année).

Résultat, la part des petits modèles a chuté en un an de 43% à 38% des volumes du groupe. Le succès de la gamme DS, la ligne premiu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant