Plombée par le yen, la Bourse de Tokyo perd 1,31% à la clôture

le , mis à jour à 08:58
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,31% mercredi, plombée par la vigueur du yen face au dollar après des déclarations de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale américaine, pour qui il faut agir avec prudence en matière de hausse des taux d'intérêt.

L'indice Nikkei a perdu 224,57 points à 16.878,96, sa clôture la plus basse depuis deux semaines, et le Topix, plus large, a cédé 21,31 points (1,55%) à 1.356,29 avec la totalité de ses 33 sous-indices dans le rouge.

Lors d'un discours prononcé à New York, Janet Yellen a évoqué une "trajectoire un peu plus basse" pour le taux des fonds fédéraux que ce que la Fed avait anticipait il y a quelques mois encore, du fait des incertitudes sur les marchés mondiaux.

Ces propos ont propulsé Wall Street à ses plus hauts de l'année et soutenu les marchés boursiers ailleurs en Asie mais n'ont pas profité à la place japonaise, sensible à l'évolution du yen.

Le dollar valait autour de 112,30 yens au moment de la clôture, en baisse de 0,3% sur la séance après déjà un recul de 0,7% la veille.

"On risque de rester sur la défensive toute la semaine en attendant les chiffres américains de l'emploi vendredi, qui devraient aussi impacter le marché des changes", note Hikaru Sato, analyste technique chez Daiwa Securities.

Parmi les valeurs exportatrices, Nissan a cédé 3,70% à 1.040 yens et Toyota 2,50% à 6.000.

L'équipementier automobile Takata a plongé de 19,46% à 414 yens en réaction à une information de Bloomberg selon laquelle il pourrait devoir, dans un scénario du pire, rappeler jusqu'à 287,5 millions d'airbags, pour un coût total de 24 milliards de dollars (21 milliards d'euros).

Le compartiment pétrolier a également pesé sur la tendance après la baisse des cours du brut mardi, tout comme le secteur du transport maritime dont le sous-indice a chuté de 4%.

A la hausse, Sharp s'est adjugé 3,85% à 135 yens avant l'annonce attendue de son rachat par le taïwanais Foxconn. Le quotidien Yomiuri croit savoir que Foxconn changera la direction du groupe d'électronique en difficulté.

Egalement en vue, Hitachi Transport System s'est adjugé 5,75% à 1.914 yens. Selon le journal Nikkei, le groupe de logistique va former un "partenariat global" avec le transporteur Sagawa Express.

(Ayai Tomisawa, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant