PLF 2017 : Paris Europlace fustige "l'instabilité fiscale française" et défend la place de Paris

le
1

(AOF) - Dans un communiqué, Paris Europlace, organisme de promouvoir la place financière de Paris, "exprime sa plus grande inquiétude" suite au vote par les députés d'amendements au projet de loi de finances 2017. Ces derniers prévoient notamment l'institution d'une nouvelle taxe sur les opérations intra-journalières, le relèvement du taux de la taxe sur les transactions financières en France et l'alourdissement de la fiscalité sur les AGA (attributions gratuites d'actions).

Paris Europlace y voit une "nouvelle manifestation de l'instabilité fiscale française" et "de nouvelles menaces pour la compétitivité de Place de Paris".

Le vote concernant les actions gratuites "aura pour conséquence dramatique de délocaliser les transactions boursières vers d'autres places financières mais aussi de surenchérir le coût de financement de entreprises françaises, y compris des PME-ETI. Il ne satisfera pas pour autant l'objectif recherché par certains parlementaires, à savoir contribuer à financer l'Aide publique au développement (APD), du fait, précisément, de ces délocalisations immédiates."

Il fait aussi "abstraction du nouveau contexte créé par le Brexit et des opportunités qu'il pourrait entraîner pour l'avenir de la Place de Paris et l'économie française", fustige Paris Europlace.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • T20 il y a un mois

    Fiscalité Française = camisole de force ! Après on s'étonne que les gens aillent voir ailleurs...