Plevneliev en tête de la présidentielle bulgare

le
0
Adoubé par le tout-puissant premier ministre, Rossen Plevneliev a largement devancé dimanche son rival socialiste, et semble assuré de remporter le second tour dimanche prochain.

Rossen Plevneliev, 47 ans, est un homme courtois et presque toujours souriant. Lorsqu'il polémique avec ses opposants, le candidat à la présidentielle du parti au pouvoir, Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (Gerb), a aussi tendance à commencer ses phrases par un «je vous demande pardon, mais...». Comme s'il cherchait à s'excuser d'être là. Il a pourtant toutes les chances d'être le prochain président de la Bulgarie. Il a obtenu, en effet, dimanche, 39,6% des voix, ce qui le place en position très favorable pour le second tour face au socialiste (ex-communiste) Ivaïlo Kalfine, qui n'a pas dépassé les 30 %.

Rossen Plevneliev a certainement des qualités - de l'avis de tous, il a été notamment un bon ministre du Développement régional -, mais cet homme d'affaires discret ne serait rien sans son «patron», le premier ministre Boïko Borissov. Longtemps considéré comme le «candidat naturel» de Gerb à la fonction présidentielle, le chef d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant