PlayStation VR, le casque de réalité virtuelle de Sony, sera lancé en octobre

le
2
Un utilisateur de casque PlayStation VR lors d'un essai sur un salon public.
Un utilisateur de casque PlayStation VR lors d'un essai sur un salon public.

Une cinquantaine de jeux accompagneront le lancement du périphérique de la console PlayStation 4, promet le constructeur. Il sera vendu à 399 € en Europe.

La réalité virtuelle, ça se concrétise. Le casque de Sony pour console PlayStation 4 coûtera 399 € en Europe et sera disponible à partir du mois d’octobre 2016 en boutiques, a annoncé le constructeur japonais à l’occasion de la Game Developers Conference, le congrès international du jeu vidéo qui se déroule du 14 au 18 mars à San Francisco.

Sony, qui domine actuellement de la tête et des épaules le marché des consoles de nouvelle génération, promet dans un communiqué le soutien de plus de 230 acteurs de l’industrie et la disponibilité d’une cinquantaine de titres différents au lancement du casque, dont RIGS : Mechanized Combat League, un jeu compétitif en vue subjective.

Le périphérique autrefois connu sous le nom de code de « Morpheus » sera livré avec The PlayRoom VR, une compilation de six minijeux très conviviaux développés par l’équipe de l’EyeToy, la populaire caméra de jeu de la PlayStation 2. En revanche, il ne contiendra pas de caméra ni de manette à reconnaissance de mouvement, pourtant nécessaires à son fonctionnement dans certains jeux.

Facebook et HTC/Valve lancent également leur casque de réalité virtuelle cette année, mais à des prix plus élitistes. L’Oculus Rift est en précommandes sur son site officiel depuis janvier, pour plus de 700 euros livraison comprise, tandis que le Vive de HTC et Valve sera lancé à partir d’avril au tarif de 899 Francs.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga il y a 9 mois

    ils seraient plutot dans un nuage bien réél....à moins que ce ne soit dans un autre monde....

  • Alananas il y a 9 mois

    Nos gouvernants sont dans une réalité virtuelle depuis longtemps et sans casque.