PlayStation et Xbox en panne après une cyber-attaque

le
0
PlayStation et Xbox en panne après une cyber-attaque
PlayStation et Xbox en panne après une cyber-attaque

Les services en ligne des consoles de jeux PlayStation (Sony) et Xbox (Microsoft), très sollicités en cette période de Noël, ont été la cible d'une cyber-attaque qui les a rendus largement inaccessibles dans le monde.La mise hors ligne de ces réseaux a commencé jeudi, jour de Noël où beaucoup de joueurs ont déballé leur nouvelle console et ont donc tenté de se connecter aux serveurs pour la première fois.Vendredi après-midi, les services de la Xbox avaient été quasiment tous rétablis, avec seulement trois applications qui étaient toujours perturbées, selon le site internet consacré à cette console de jeux.Mais du côté de Playstation, on remerciait toujours les joueurs pour leur "patience", expliquant que les techniciens s'employaient à identifier et à régler le problème "le plus vite possible".L'attaque est intervenue au lendemain de la décision de Sony et de Microsoft de diffuser sur Playstation (à une date encore indéterminée) et sur Xbox Video "L'Interview qui tue!", comédie parodique des studios Sony sur une tentative d'assassinat orchestrée par la CIA du dirigeant nord-coréen Kim Jung-Un. Il y a un mois, les studios Sony ont fait l'objet d'une attaque informatique massive que le FBI a attribuée à la Corée du Nord, considérant que Pyongyang était hostile à la sortie de ce film. Après avoir annulé dans un premier temps la sortie du film prévue le 25 décembre, Sony avait finalement fait volte-face et programmé sa sortie dans certaines salles de cinéma aux Etats-Unis le jour de Noël, et sur internet dès le 24 décembre, y compris à partir de la console Xbox et bientôt sur PlayStation.Aucun lien n'a cependant été officiellement établi entre les deux affaires.Dans le cas de l'attaque des réseaux PlayStation Network et Xbox Live, un utilisateur de Twitter, sous le pseudo Lizard Squad, a affirmé en être l'auteur. Le pseudo est le même que celui d'un groupe de hackers qui avait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant