Playoffs NBA : Cleveland et Golden State se disputeront le titre au match 7

le
0
LeBron James et Stephen Curry, le 16 juin sur le parquet d'Oakland.
LeBron James et Stephen Curry, le 16 juin sur le parquet d'Oakland.

Les Cavaliers sont revenus à la hauteur des Warriors après leur victoire jeudi soir (115-101). L’ultime match de cette finale 2016 se tiendra dimanche à Oakland.

Les Cleveland Cavaliers sont revenus jeudi 16 juin à la hauteur des Golden State Warriors dans la finale des playoffs 2016, et n’ont plus besoin que d’une victoire pour réussir le « come-back » le plus retentissant de l’histoire de la NBA.

Devant leur public jeudi soir, les Cavaliers ont surclassé les champions NBA en titre 115 à 101 grâce aux 41 points de LeBron James, étincelant. Les deux équipes sont à égalité trois victoires partout, mais avant le septième match dimanche à Oakland, le dernier de cette finale, « King James » et ses coéquipiers ont pris nettement l’ascendant, aussi bien physiquement que psychologiquement.

Alors qu’ils n’avaient plus le droit à l’erreur, sous peine d’offrir le titre à Golden State, les « Cavs » ont dominé largement les deux derniers matches. Dès le premier quart-temps de ce sixième match, les Cavaliers ont humilié de bien pâles Warriors pour compter jusqu’à 22 points d’avance.

Un premier titre pour Cleveland ? Sous l’impulsion de son meneur vedette Stephen Curry (30 points), Golden State est revenu brièvement à huit points (46-38) en deuxième période, mais la franchise d’Oakland a sombré de nouveau et regagné les vestiaires avec seize points de retard (59-43).

Golden State a retrouvé en cours de 4e période son basket qui lui a permis de réaliser la meilleure saison régulière de l’histoire avec 73 victoires en 82 matches, mais s’est arrêté à sept longueurs de Cleveland (86-79) qui a repris le large avec autorité à la grande frustration ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant