Platini, une chute en dix étapes

le
0

Des millions de francs suisses, des communiqués en pagaille, des déclarations tapageuses, des juridictions à ne plus savoir quoi en faire, des lourdes peines... Pas facile de s'y retrouver dans la jungle judiciaire qui a conduit à la suspension de Michel Platini et de Sepp Blatter. Coups de machette dans la broussaille, avec les dix dates clé du feuilleton.

29 juillet 2015

Le monde du football vient de vivre quelques mois surréalistes. Le 2 juin, Sepp Blatter pourtant tout juste réélu pour un cinquième mandat à la tête de la FIFA, annonçait sa démission après une inédite succession de scandales. Loin de se précipiter dans les starting blocks, Michel Platini attend, consulte et se donne le luxe d'attendre jusqu'au 29 juillet avant d'annoncer, sans surprise, qu'il est candidat à la succession du Suisse. Avec en bonus, l'étiquette de grand favori.

25 septembre 2015

Pour la première fois, on apprend que le nom de Michel Platini pourrait apparaître dans une enquête judiciaire. La justice suisse affirme avoir interrogé le triple Ballon d'or en tant que témoin assisté à propos d'un virement de 1,83 million d'euros qu'il aurait reçu de la part de la FIFA en février 2011. Le tout pour un motif flou comme seules la FIFA et ses eaux troubles savent en offrir, comme l'indique le communiqué des autorités helvètes : "prétendument pour des travaux effectués entre janvier 1999 et juin 2002". Platoche réagit presque immédiatement, en confirmant un rôle rémunéré de conseiller technique auprès de Sepp Blatter, ce qui n'éclaire personne.

8 octobre 2015

Que les choses s'enchaînent vite pour Sepp Blatter et Michel Platini ! La commission d'éthique de la FIFA annonce qu'ils sont suspendus 90 jours pour "gestion déloyale et abus de confiance". Le communiqué est clair : "Pendant les périodes mentionnées, les personnalités citées sont bannies de toute activité liée au football que ce soit sur le plan national ou international." Sentant le mauvais coup arriver, Platini avait décidé d'enfiler son costume de combattant quelques heures auparavant : "Si je suis suspendu, je me battrai jusqu'à ce que la vérité éclate."

19 octobre 2015

Une bataille qu'il tente de lancer dans les médias. Assis aux côtés de sa femme dans le canapé de son duplex suisse, à 30 minutes de Genève, juste au-dessus du lac Léman, il reçoit le grand reporter du Monde Raphaëlle Bacqué pour une interview vérité. Il justifie le virement en racontant cette scène sortie d'un Scorsese : "[Blatter] me demande d'être son conseiller pour le foot. C'est d'accord. "Combien tu veux ?" demande Blatter.…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant