Platini, la suspension est maintenue !

le
0
Platini, la suspension est maintenue !
Platini, la suspension est maintenue !

La suspension provisoire est maintenue à l'encontre de Michel Platini jusqu'au 5 janvier prochain. C'est le Tribunal arbitral du sport qui l'a annoncé vendredi matin. Un coup dur pour le président de l'UEFA.

Michel Platini ne sera pas au tirage au sort de l’Euro 2016 samedi soir, c’est désormais une certitude. En effet, alors qu’une levée de sa suspension provisoire de 90 jours était attendue, c’est finalement un maintien qui a été prononcé vendredi matin par le Tribunal arbitral du sport. Alors qu’il a plaidé sa cause mardi devant le TAS, le président de l’UEFA avait en effet été suspendu au sujet du paiement de 1,8M€ reçu en 2011 de la part de Sepp Blatter. A signaler que Le TAS n'avait pas pour mission de statuer sur la culpabilité de Platini, mais sur la validité de sa suspension provisoire. « La Formation arbitrale du TAS, composée de Me Clifford Hendel (France/Etats-Unis), président, Me Rui Botica Santos (Portugal) et Prof.Ulrich Haas (Allemagne), a déterminé que le maintien de la suspension provisoire en cours n’était pas susceptible de causer un dommage irréparable à Michel Platini pour le moment », apprend-on dans un communiqué. L’institution internationale a justifié sa décision en expliquant attendre la décision définitive de la Commission d’éthique de la FIFA, qui doit rendre son verdict avant le 5 janvier prochain (vraisemblablement vers le 21 décembre).

La suspension ne sera pas prolongée

L’autre raison de ce choix est que « même si la suspension était immédiatement levée, une telle mesure ne donnerait aucune garantie à Michel Platini que la Commission ad hoc de la FIFA validerait sa candidature pour l’élection présidentielle de la FIFA avant le 5 janvier 2016. » Par conséquent, le Français n’aurait pas pu lancer enfin sa campagne présidentielle. Seule petite consolation pour l’ancien meneur de jeu des Bleus : « La Formation du TAS a ordonné à la FIFA de ne pas prolonger la suspension provisoire actuelle infligée à Michel Platini. » Mais, en cas de décision défavorable pour le président de l’UEFA dans une dizaine de jours, il ne pourrait pas forcément bénéficier d’un véritable soutien de la part du TAS. Loin d’être une bonne nouvelle pour un Platini toujours dans l’impasse.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant