Platini : « Benzema n'est pas un top player »

le
0

Michel Platini a accordé une interview à beIN Sports dans laquelle il évoque sa situation personnelle mais aussi l’équipe de France. Le président suspendu de l’UEFA estime que Karim Benzema n’est pas un top player mais ne se prononce pas sur présence à l’Euro.

A trois mois du début de l’Euro 2016, Michel Platini est toujours suspendu de toutes fonctions liées au football par la FIFA. Résultat, le président (suspendu) de l’UEFA n’est pas certain de pouvoir assister au tournoi continental en France qu’il a grandement contribué à offrir à son pays. « L’Euro 2016, c’est mon enfant. Je ne sais pas encore si j’irai. Je suis suspendu par la FIFA », a expliqué Michel Platini sur beIN Sports mercredi soir, en marge du match de Ligue des Champions entre le PSG et Manchester City. « C’est scandaleux, c’est une injustice énorme, des gens m’ont voulu du mal c’est comme ça… Pourquoi ? Peut-être que des gens ne voulaient pas que je prenne les rênes du football mondial parce que j’aurais changé plein de choses à la FIFA. Alors ils ont trouvé quelque chose de déloyal qui est une honte. »

« Benzema ? C’est Deschamps qui décidera »

L’ancien meneur de jeu des Bleus n’a pas évoqué l’autre affaire du moment, dite des « Panama Papers », dans laquelle son nom a été cité comme ceux de Lionel Messi, Gianni Infantino ou encore Waldemar Kita. Mais Michel Platini a donné son opinion sur l’équipe de France, qui reste sur deux succès probants contre les Pays-Bas et la Russie il y a une dizaine de jours. « Il y a une bonne petite génération qui arrive, avec un entraîneur légitime qui connait son métier. Il va faire de l’équipe de France quelque chose de bien, juge le patron du football européen, plus sceptique sur le cas de Karim Benzema. Il y a des joueurs qui jouent dans des grands clubs, mais on ne peut pas dire que Benzema est un top player quand il joue avec Ronaldo. Il est très bon, mais la star du Real Madrid c’est Ronaldo. C’est Didier Deschamps qui décidera. Moi, j’ai trop été emmerdé quand j’étais sélectionneur avec les points de vue de tout le monde, donc je le laisse décider, il a ma confiance. » Sur ce dossier, la FFF doit se prononcer avant le 15 avril.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant