Plastiques et chimie dopent les résultats trimestriels de Solvay

le
0

BRUXELLES (Reuters) - Le groupe belge de chimie et de plastiques Solvay a publié jeudi un excédent brut d'exploitation courant supérieur aux attentes, soutenu par les résultats record de ses divisions de produits chimiques de grande consommation et de plastiques de spécialités.

Après une ouverture en hausse de plus de 3%, qui l'avait placée en tête du CAC 40, l'action Solvay gagnait 0,35% à 92,68 euros à 07h45 GMT, alors que l'indice Stoxx européen du secteur progressait de 0,55%.

Le groupe, qui fabrique entre autres des PVC utilisés dans la construction et des composants destinés à l'industrie du verre ou à celle de l'électronique, a réalisé au troisième trimestre un résultat opérationnel avant dépréciation et amortissement, éléments non-récurrents, résultat financier et impôt (Rebitda) en hausse de 4% à 554 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 3,291 milliards, en progression de 1%.

Les analystes financiers interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un Rebitda de 515 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 3,301 milliards.

Solvay explique qu'en dépit d'une conjoncture économique fragile, les synergies et les économies devraient lui permettre d'atteindre son objectif d'un Rebitda annuel pro forma stable par rapport à l'an dernier.

Il précise que le ralentissement de certains segments de marché et l'évolution saisonnière des stocks chez ses clients devraient peser sur le quatrième trimestre.

RÉSULTATS RECORD POUR PLUSIEURS DIVISIONS

Le groupe a souffert du ralentissement économique mondial, qui pèse sur la demande de PVC, mais le rachat l'an dernier du français Rhodia pour 3,4 milliards d'euros a conforté ses perspectives de croissance grâce à la bonne santé de la chimie de spécialités et des plastiques.

Il affiche des résultats record dans les polymères de spécialités grâce à la vigueur de la demande de matériaux de hautes performances sur les segments du pétrole et du gaz, de l'eau et de la santé, ainsi que dans la chimie de grande consommation, qui produit entre autres des ingrédients pour l'industrie des cosmétiques.

Les produits de base, comme le carbonate de soude, la soude caustique ou le peroxyde d'hydrogène affichent eux aussi de bonnes performances: le Rebitda de division "Essential Chemicals" a progressé de 28% au troisième trimestre grâce à l'évolution conjuguée des volumes et des prix.

Juste avant la publication des résultats de Solvay, le géant allemand du secteur BASF a confirmé prévoir une hausse de son bénéfice d'exploitation cette année, ses activités pétrolières et de pesticides compensant le recul de son coeur d'activité dans la chimie.

Solvay avait vendu sa division pharmaceutique à Abbott Laboratories en septembre 2009 pour 4,5 milliards d'euros avec pour objectif de réinvestir le produit de l'opération dans la chimie et les plastiques.

Philip Blenkinsop, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant