Plan Valls contre le terrorisme : 2680 emplois créés

le
3
Plan Valls contre le terrorisme : 2680 emplois créés
Plan Valls contre le terrorisme : 2680 emplois créés

Place aux actes. Après l'émotion, l'indignation et la remise en question consécutives aux attentats contre Charlie Hebdo, la police et le supermarché casher, l'heure est venue pour le gouvernement de proposer des solutions, afin de lutter contre le terrorisme. Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé mercredi matin, à l'issue du conseil des ministres à l'Elysée, une série de mesures. François Hollande a, de son côté, indiqué que la Défense supprimerait 7 500 postes de moins que prévu sur 2015-2019.

Création de 2680 emplois sur trois ans

Le gouvernement prévoit de créer, au cours des trois prochaines années, 2680 emplois supplémentaires consacrés à la lutte contre le terrorisme. Le chef du gouvernement a précisé que sur ce total, 1 400 emplois nouveaux seraient créés au ministère de l'Intérieur (dont 540 en 2015), 950 au ministère de la Justice, 250 au ministère de la Défense et 80 au ministère des Finances.

«La première urgence, la première exigence, c'est de renforcer encore les moyens humains et techniques des services de renseignement», a déclaré Manuel Valls. Sur les 1400 nouveaux emplois de policiers, 1100 «seront directement affectés au sein des unités de renseignement chargées de lutter contre le terrorisme, dont 500 à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), 500 au sein des services centraux territoriaux du renseignement territorial (350 policiers et 150 gendarmes) et 100 à la direction du renseignement de la préfecture de police de Paris», a-t-il précisé.

VIDEO. Valls : «2680 emplois supplémentaires»

Surveillance approfondie de près de 3000 personnes

Ces emplois devraient permettre de mieux contrôler les jihadistes présumés. «Aujourd'hui, il faut surveiller près de 1300 personnes, Français ou étrangers résidents en France, pour leur implication dans les filières terroristes en Syrie et en Irak. C'est une augmentation de 130% en un an», a expliqué ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9035148 le mercredi 21 jan 2015 à 19:35

    Il est trop fort ce Vals , un véritable débutant....

  • M3866838 le mercredi 21 jan 2015 à 18:47

    Notre ancien ministre de l'intérieur découvre le problème.

  • M601364 le mercredi 21 jan 2015 à 18:10

    Et augmentations des salaires et retraites