Plan social reporté chez PSA : les versions divergent à droite

le
0
Alors que François Fillon admet que Nicolas Sarkozy a demandé un report du plan social à l'après présidentielle, Xavier Bertrand, ministre du travail de l'époque, dément. La gauche parle d'un acte «extrêmement grave».

Nicolas Sarkozy a-t-il demandé à Philippe Varin, patron de PSA, d'attendre la fin de l'élection présidentielle pour lancer son vaste plan social ? Oui, a affirmé sans détour hier François Fillon, sur le plateau des Paroles et des Actes sur France 2. Selon son premier ministre, le président de la République de l'époque a «demandé qu'on repousse le plan social» chez le constructeur automobile, plan finalement annoncé en juillet dernier.

François Fillon précise toutefois: «Il ne demande pas qu'on repousse l'annonce, il demande qu'on repousse le plan social, ça ne revient pas du tout au même». «C'est un choix politique, qu'on peut discuter d'ailleurs, qu'il avait d'ailleurs déjà fait au moment de la crise de 2008, en disant à l'industri...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant