Plan social : des propositions explosives

le
1
Le rapport de deux parlementaires préconise notamment de dissuader le versement de primes supra légales dépassant les 27.000 euros, en les fiscalisant fortement au-delà de ce seuil.

C'est une des particularités de la France: avoir une législation sur les plans sociaux complexe et coûteuse pour les entreprises. Et ce sans que cela débouche sur un meilleur reclassement des ex-salariés. Deux députés, Christophe Castaner (PS) et Véronique Louwagie (UMP), dans un rapport publié mercredi consacré aux plans de sauvegarde de l'emploi (PSE), le nom officiel des plans sociaux, proposent d'améliorer les choses. Avec une idée forte: que l'argent parte moins en primes en faveur des salariés licenciés, et finance davantage la revitalisation des territoires où les plans ont lieu. Concrètement, le rapport préconise de dissuader le versement de primes supra légales dépassant les 27.000 euros, en les fiscalisant fortement au-delà de ce seuil. Une mesure choc, sachant que dans c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • quoa le jeudi 3 oct 2013 à 07:30

    mol j'habite pas a Forcalquier....heureusement