Plan iranien en quatre points pour résoudre le conflit au Yémen

le
0

MADRID, 14 avril (Reuters) - L'Iran a présenté mardi via son ministre des Affaires étrangères un plan en quatre points visant à résoudre le conflit au Yémen qui oppose houthis chiites soutenus par Téhéran et sunnites partisans du président évincé Abd-Rabbou Mansour Hadi épaulés par l'Arabie saoudite. Mohammad Javad Zarif a réaffirmé l'opposition de son pays aux frappes aériennes menées depuis le 26 mars par une coalition menée par l'Arabie saoudite dans le but d'empêcher les Houthis, qui se sont emparés de la capitale yéménite Sanaa en septembre dernier, de prendre le grand port du sud, Aden. Le président Abd-Rabbou Mansour Hadi, qui s'était réfugié dans un premier temps à Aden, est désormais en Arabie saoudite. Cessez-le-feu, assistance humanitaire, ouverture d'un dialogue national entre les différentes communautés du pays et constitution d'un gouvernement représentatif élargi sont les quatre grands axes de ce plan présenté lors d'une conférence de presse à Madrid. "Le problème doit être résolu par les Yéménites. L'Iran et l'Arabie saoudite doivent se parler mais nous ne pouvons discuter pour déterminer l'avenir du Yémen", a déclaré le chef de la diplomatie iranienne. Le Conseil de sécurité des Nations unies doit se prononcer dans la journée sur un projet de résolution prévoyant un embargo sur les armes à destination des rebelles houthis. ID:nL5N0XB00V Lundi, Mohammad Javad Zarif s'était déjà prononcé pour la formation d'un nouveau gouvernement au Yémen. Il a laissé entendre que l'Iran pourrait jouer un rôle dans la transition politique, suggérant que le processus de reconstruction de l'Afghanistan après le renversement des taliban pourrait servir de modèle. (voir ID:nL5N0XA1GE ) (Julien Toyer; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant