Plan de relance pour les chantiers navals chinois

le
0

Des affréteurs publics chinois ont passé commande pour 50 supertankers, indique le journal chinois 21st Century Business Herald. Ce sont des chantiers navals du pays qui seront chargés de construire les bateaux transporteurs de pétrole.

L'investissement à 4,5 milliards de dollars a pour but d'aider le secteur de la construction de bateaux, en crise depuis plusieurs années. Avec la baisse des échanges mondiaux, le secteur du fret est en surcapacité et les commandes sont de plus en plus rares. La plupart des chantiers, habituellement vivier d'emplois, sont donc à l'arrêt.

Avec 50 nouveaux supertankers, la Chine doublerait pratiquement sa flotte. La deuxième puissance mondiale espère peut-être également contrôler la chaîne d'approvisionnement en or noir. Cet objectif est annoncé par les autorités depuis 2007 et plusieurs compagnies pétrolières publiques, à l'image de Sinopec, réalisent des investissements dans des gisements à l'étranger.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant