Plan d'économies : L'abstention de l'UMP Chartier fait enrager Copé

le
0
Jérôme Chartier, député UMP du Val-d'Oise.
Jérôme Chartier, député UMP du Val-d'Oise.

François Fillon l'a dit : il votera contre le pacte de responsabilité qui sera soumis à un vote consultatif à l'Assemblée nationale ce mardi. Néanmoins, le député UMP Jérôme Chartier, l'un de ses proches, a décidé de s'abstenir. "Je considère que la France souffre de dépenses publiques trop élevées et d'une fiscalité trop lourde sur les entreprises. Les orientations du plan Valls vont dans la direction que je défends depuis des années. Je ne peux pas voter contre et je considère que l'abstention est un message au même titre que le vote blanc. J'ai décidé de voter selon mes convictions." Le groupe UMP votera contre le programme de stabilité, à quelques exceptions près, dont Frédéric Lefebvre qui votera "pour". A la réunion du groupe UMP, mardi matin à l'Assemblée, Jean-François Copé a fustigé l'idée d'un vote abstentionniste, visant indirectement Jérôme Chartier. "On le paiera aux élections européennes !," s'est emporté le président de l'UMP. "Comme si un vote consultatif allait avoir une influence sur des millions d'électeurs", s'est-il entendu répondre de la part d'un député non identifié dans la salle... Jérôme Chartier a défendu son point de vue après que Christian Jacob, le président du groupe UMP, et Gilles Carrez, le président de la commission des finances, aient chacun défendu le vote "contre" le plan Valls. Chartier, le seul à se déclarer ouvertement pour l'abstention, pointe, par ailleurs, les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant