Plan d'économies de Valls : les suggestions iconoclastes d'un député anti-gaspi

le
0
Le premier conseil des ministres du gouvernement Valls.
Le premier conseil des ministres du gouvernement Valls.

Au plan d'économies dévoilé ce matin par Manuel Valls, René Dosière veut apporter son écot. Sur son blog, le député PS de l'Aisne détaille sa méthode pour gratter près de 130 millions d'euros de plus, à ajouter en deux années aux 50 milliards du Premier ministre. Il entend pour y parvenir s'attaquer aux rémunérations des cabinets ministériels. Sa méthode est assez simple. D'abord, un coup de rabot sur la paie des collaborateurs des ministres. Selon ses recherches, 40 % d'entre eux gagnent plus, primes comprises, que leur ministre. René Dosière propose de les abaisser au niveau de la rémunération ministérielle (9 940 euros brut). Certains devront fournir un bel effort, puisqu'ils touchent jusqu'à 13 300 euros brut par mois ! Les autres, ceux qui sont moins payés que leur ministre, devront aussi mettre la main à la poche : Dosière propose de baisser leur salaire de 10 %. Il entend par ce tour de vis faire gagner à l'État près de 6 millions d'euros par an.Transparence Deuxième cible, les effectifs. René Dosière suggère de revenir à la règle édictée en 2012 par Jean-Marc Ayrault, soit 15 collaborateurs par ministre et 7 par secrétaire d'État (Ayrault avait posé une limite à 10 par ministre délégué, fonction disparue). Quelque 170 postes de collaborateur de cabinet seraient supprimés. Dosière entend aussi réduire à 800 le nombre total d'employés (cuisiniers, jardiniers, chauffeurs...), pour revenir aux ratios antérieurs...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant