Plan d'aide à la Grèce : Merkel peut dormir tranquille

le
6
La chancelière sollicite l'approbation du Bundestag, mais cela ne l'a pas empêchée de défendre l'intransigeance de son ministre des Finances Wolfgang Schäuble sur ce même dossier grec.
La chancelière sollicite l'approbation du Bundestag, mais cela ne l'a pas empêchée de défendre l'intransigeance de son ministre des Finances Wolfgang Schäuble sur ce même dossier grec.

Convoqués au Bundestag à Berlin, les députés allemands vont se prononcer mercredi sur la troisième tranche d'aide à la Grèce. 86 milliards d'euros de nouveaux crédits sont prévus pour sortir la Grèce du marasme économique. C'est l'Allemagne qui, avec 19 milliards, versera la plus grosse somme dans le pot commun destiné à empêcher la faillite grecque. La France y contribuera avec 14 milliards d'euros.

Tous les yeux seront donc tournés vers l'hémicycle du Reichstag. La grande coalition CDU-SPD qui dirige le pays disposant d'une très confortable majorité des sièges (504 sur 631 fauteuils), le « oui » devrait passer comme une lettre à la poste. Angela Merkel n'a donc pas vraiment de raison de se faire du souci.

Inquiétant par contre : le nombre de députés de son propre camp CDU-CSU (l'aile bavaroise de la CDU) qui risquent de se rebeller et de déposer un bulletin négatif dans l'urne. Lors du dernier vote au Bundestag à la mi-juillet, 60 députés conservateurs s'étaient ouvertement opposés à une nouvelle aide financière à la Grèce. Combien seront-ils à faire faux bond à la chancelière cette fois-ci ?

Depuis plusieurs semaines, Angela Merkel et son fidèle bras droit Volker Kauder, chef du groupe parlementaire CDU-CSU, essaient de discipliner les députés. Volker Kauder aurait même, à mots à peine couverts, menacé les dissidents de sanctions : les postes importants au sein des commissions parlementaires...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • umrk le mardi 18 aout 2015 à 20:38

    Les allemands ont ils restitué l or qu ils ont "emprunté" aux grecs ?

  • b.joulie le mardi 18 aout 2015 à 20:02

    Je ne comprends pas que Boursorama laisse passer des propos insultants, notamment à l'égard de l'Allemagne.

  • b.joulie le mardi 18 aout 2015 à 19:50

    a umrk : Vos propos à l'égard de Schauble sont insultant. De plus je les conteste : depuis la fin de la guerre l'Allemagne a construit une belle industrie et peu de déficits, maintenant ils donnent, sans espoir de retour, à la Grèce, notamment. Qu'a fait la Grèce, a par la fraude généralisée ?

  • umrk le mardi 18 aout 2015 à 18:48

    Si les sous hommes grecs qui ont mal voté se rebellent, on leur enverra l oberfuhrer Schauble qui brulera qq villages au nom du grand Reich européen.

  • mlcbnb le mardi 18 aout 2015 à 18:03

    Pas de problème, la BCE couvrira les pertes éventuelles en imprimant plus rapidement des billets. Le problème est l'absence d'inflation, voire la déflation, La chine a opéré et opérera une nouvelle vague d'impression de billets. les USA suivront.Voilà une belle guerre économique de papiers pour se rendre plus compétitifs et casser l'économie d'autres pays.

  • ccondem1 le mardi 18 aout 2015 à 17:44

    La France aussi peut dormir tranquille, avec 14 Mds de plus de perdus !