Plaintes après des inscriptions antisémites à Assas

le
2
L'UNIVERSITE PANTHÉON-ASSAS PORTE PLAINTE APRÈS DES INSCRIPTIONS ANTISÉMITES
L'UNIVERSITE PANTHÉON-ASSAS PORTE PLAINTE APRÈS DES INSCRIPTIONS ANTISÉMITES

PARIS (Reuters) - L'université Panthéon-Assas a annoncé vendredi avoir porté plainte contre X après que des croix gammées ont été dessinées au cutter sur la porte du local de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), dans les locaux d'Assas.

L'UEJF va également déposer plainte dans l'après-midi pour incitation à la haine raciale, a-t-on appris auprès de l'association.

"L'université Panthéon-Assas condamne avec vigueur les actes à caractère antisémite commis dans ses locaux et en demande la poursuite en justice", a écrit vendredi le président de l'université, Guillaume Leyte, dans un communiqué.

"Elle dénonce de tels comportements qui, procédant d'actes isolés, portent atteinte à la réputation et à l'image d'une université soucieuse du respect mutuel et des valeurs démocratiques qui sont au coeur des traditions universitaires", a-t-il ajouté.

Quatre croix gammées ont été dessinées jeudi au cutter sur l'affiche de l'UEJF accrochée sur la porte d'entrée de son local, à Assas. Pour Jonathan Hayoun, président de l'UEJF, "ça s'inscrit dans un climat de hausse des actes antisémites".

"Ça faisait de très nombreuses années qu'il n'y avait pas eu ce genre d'actes à Assas", a-t-il dit à Reuters, établissant un lien entre ces inscriptions et la diffusion de deux documentaires sur Mohamed Merah mercredi soir sur France 3.

Le jeune Français se réclamant d'Al Qaïda a tué en mars 2012 à Toulouse et Montauban trois militaires ainsi qu'un professeur et trois élèves d'une école juive.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • raich2 le vendredi 8 mar 2013 à 17:52

    C'est de la pure provocation faite sous l'anonymat.Même si les auteurs sont arrêtés, il seront excusés pour n'avoir mesuré l'impact de leur geste. Un lâche reste un lâche.

  • picokrab le vendredi 8 mar 2013 à 17:09

    l'UEJF qui installe des bureaux à Assas, c'est limite de la provocation !