Plainte pour tentative de viol : ce qui attend DSK en France

le
0
Tristane Banon a annoncé son intention de porter plainte contre Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol. Lefigaro.fr détaille les étapes qui pourraient attendre l'ex-patron du FMI confronté à la justice française.

Si le calvaire judiciaire de Dominique Strauss-Kahn pourrait prendre fin prochainement aux Etats-Unis, il risque dorénavant se poursuivre par une procédure en France. Tristane Banon, une journaliste de 32 ans, a annoncé lundi son intention de déposer plainte mardi contre l'ex-patron du FMI pour tentative de viol. Or, en France, viol et tentative de viol sont des crimes, jugés en cour d'assises et passibles de la même peine, 15 ans de réclusion.

Le dépôt de plainte de la jeune femme auprès de la police va donner lieu à une enquête préliminaire au cours de laquelle la victime et l'agresseur présumés vont être entendus. Le parquet peut ensuite décider sur la base de celle-ci de classer le dossier sans suite, de requalifier les faits en agression sexuelle ou tentative d'agression sexuelle - auquel cas ils sont prescrits car ils ont eu lieu il y a plus de trois ans - ou de saisir le juge d'instruction si une investigation supplémentaire lui paraît requise et/ou qu'il s'agi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant