Plainte irlandaise contre le Privacy Shield

le
0
    BRUXELLES/WASHINGTON, 26 octobre (Reuters) - Une plainte 
provenant d'Irlande a été déposée contre le "Privacy Shield", 
l'accord de protection des données passé entre l'Union 
européenne (UE) et les Etats-Unis, deux mois après son entrée en 
vigueur, ont déclaré des sources mercredi. 
    Le bouclier de protection des données (Privacy Shield) 
existant entre l'UE et les USA a fait suite à l'abrogation de la 
directive "Safe Harbour" par la Cour de justice de l'Union 
européenne (CJUE) en octobre 2015. 
    L'organisation Digital Rights Ireland (DRI) a déposé un 
recours contre le Privacy Shield auprès du Tribunal, estimant 
qu'il est insuffisant en matière de protection de la vie privée, 
ont expliqué des sources proches du dossier. 
    DRI s'est abstenu de tout commentaire. 
    Un porte-parole de la Commission européenne a dit que cette 
dernière était au courant de cette plainte. "Comme nous le 
disons depuis le début, la Commission est persuadée que le 
Privacy Shield satisfera aux conditions imposées par la Cour de 
justice de l'Union européenne (CJUE) et qui formaient le socle 
des négociations", a dit le porte-parole. 
    Le Privacy Shield est censé renforcer la protection des 
Européens dont les données personnelles sont acheminées vers des 
serveurs amériains en leur permettant notamment de saisir un 
médiateur au sein du département d'Etat s'ils estiment avoir été 
victimes de tentatives d'espionnage. 
    Plus de 500 entreprises ont adhéré au Privacy Shield jusqu'à 
présent, dont Google  GOOGL.O , Facebook  FB.O  et Microsoft 
 MSFT.O .    
     
      
 
 (Julia Fioretti et Dustin Volz, Wilfrid Exbrayat pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant