Plainte contre la rémunération des dirigeants de Citigroup

le
1
Plainte contre la rémunération des dirigeants de Citigroup
Plainte contre la rémunération des dirigeants de Citigroup

(Reuters) - Un actionnaire de Citigroup a décidé de poursuivre en justice les administrateurs du groupe, les accusant d'avoir octroyé aux dirigeants de la banque américaine des rémunérations disproportionnées.

D'après cette plainte, enregistrée jeudi auprès d'un tribunal fédéral de Manhattan, les administrateurs ont violé leurs obligations fiduciaires en octroyant plus de 54 millions de dollars (40,85 millions d'euros) de rémunération en 2011 aux dirigeants de Citigroup, dont près de 15 millions de dollars au directeur général Vikram Pandit, alors que la performance de la banque ne le justifiait pas forcément.

Mardi, lors de l'assemblée générale annuelle de Citigroup, quelque 55% des actionnaires ont voté contre le plan de rémunération de Vikram Pandit.

Les actionnaires de la plupart des sociétés cotées ont la possibilité de se prononcer à titre consultatif sur les rémunérations des dirigeants depuis l'adoption en 2010 de la loi de réforme financière dite Dodd-Frank.

Une porte-parole de Citigroup a fait savoir que le groupe demanderait le classement sans suite de cette plainte.

L'action Citigroup a terminé vendredi en repli de 2,75% à 33,89 dollars.

Jonathan Stempel à New York, Natalie Huet pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • m.young le samedi 21 avr 2012 à 13:30

    Excellent, à quand le "say on pay" en France ?