Plafonnement des rémunérations : onze filiales concernées

le
0
Les sociétés Areva NP, EDF Énergies Nouvelles, EDF Développement Environnement SA, EDF International, Geodis, Geopost, Groupe Keolis SAS, Keolis, La Banque Postale, SNCF Participations et Sofipost, filiales majoritaires d'entreprises publiques, seront soumises au dispositif de plafonnement de la rémunération fixe et variable de leurs dirigeants. Le décret du 26 juillet 2012 fixe le plafond brut annuel de rémunération de ces dirigeants mandataires sociaux à 450 000 euros, soit vingt fois la moyenne des plus bas salaires des principales entreprises concernées. Le contrôle des rémunérations sera exercé par le ministre de l'Economie et des Finances, conjointement avec le ministre du Budget. Les décisions en la matière seront rendues publiques.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant